vendredi 16 octobre 2015

Flambant neuf en Lot-et-Garonne

En avant-gout du festival de Clairac

le 16 octobre à Monflanquin à la salle de cinéma où sera proposée une soirée King-Kong,
Regis lejonc, richard Guérineau et Olivier Ka effectueront un antépisode de King-kong qui sera suivi d'un lunch puis de la diffusion de film King-kong (l'original)

le 19 novembre au cinéma d'Aiguillon, la soirée se décompose d'un ciné dessiné (impro dessinée autour de films) avec Régis Lejonc, Richard Guérineau, Alfred, Olivier Ka, Olivier Latyk et Henri Meunier, puis un lunch suivi de la projection du film Le combat ordinaire.

le 20 novembre au cinéma de Tonneins avec les mêmes auteurs que la veille pour un antépisode western, puis lunch, puis projection de Django (de Corbucci en 1966)

le 27 novembre à Sainte-Livrade-sur-Lot au cinéma, avec Régis Lejonc, Richard Guérineau et Alfred pour une soirée-performance "le Cinématographe" suivi d'un lunch et du film Le fanfaron

1 commentaire:

Elouarn a dit…

Le festival de BD se conçoit en famille
Publié dans sud-ouest le 09/11/2015 par Jean Escodo

Mercredi, c'est dans une ambiance familiale que se sont réunis les membres de L'Asso des arts, dans la demeure historique de Cathy, Zoé et Jean-Michel Léveillé, située au flanc du coteau, à Pitouret. Ils ont travaillé à l'organisation du 6e festival de bande dessinée de la cité, dont le temps fort sera le week-end des 21 et 22 novembre.

« Nous communiquons beaucoup par Internet. Nos réunions sont rares, aussi nous les préférons agréables », explique Jean-Michel, responsable en charge du festival de BD, où il a la tâche de fédérer les énergies et le travail des 15 membres de l'asso. Magda, 20 ans, qui anime depuis la première édition l'atelier dessin, en apprenant aux enfants à dessiner des mangas, est venue avec sa sœur Jessica, 16 ans, la plus jeune bénévole du festival.

Rayonnement jusqu'en mai
Magda mesure l'évolution exponentielle du festival en six éditions : « Au début, tout se passait uniquement dans la salle Tivoli, aux dimensions modestes. Puis, dans la vaste salle des fêtes, avant que nous n'investissions aussi l'école, avec des animations. Cette année, le festival explose et a débuté en octobre par des animations dans les écoles, collèges, lycée et cinémas et il va rayonner pratiquement jusqu'en mai. » Le président, Alain Roubet, a annoncé que le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) avait officialisé l'intervention des artistes du festival dans le milieu scolaire. Cinq spectacles seront créés avec des ateliers.

Le responsable du centre de documentation et d'information (CDI) au lycée des métiers Porte-du-Lot, a expliqué que l'intervention du dessinateur Alfred, l'an passé, avait passionné les élèves, qui s'étaient pris au jeu et ont créé une bande dessinée, qui sera éditée à 500 exemplaires.

Samedi 21 et dimanche 22 novembre, les animations du festival seront nombreuses. 22 auteurs dédicaceront leurs œuvres. Deux libraires participeront, pour des BD neuves et d'occasion. Des ateliers et animations pour enfants sont prévus, avec dessins, coloriage et mangas. Les visiteurs pourront voir deux expositions, avec 12 planches inédites de « Flambant neuf » et « Le Cabinet des curiosités » de Guillaume Trouillard. Alfred et Olivier Ka se défieront au Pictionary, dimanche à 16 heures. Une tombola sera aussi proposée.

Entrée gratuite. Samedi, de 10 à 18 heures, et dimanche, de 10 à 17 heures. Renseignements et liste des auteurs présents sur www.asso-des-arts-clairac.fr Une campagne de financement participatif est en ligne, pour aider à l'organisation des manifestations. Il reste deux jours pour compléter cette cagnotte : https ://fr.ulule.com/festivalbdclairac