dimanche 12 avril 2015

Pictionnary géant

L'escale du livre a donné une belle carte blanche à Regis Lejonc, illustrateur jeunesse de talent, et colocataire de Richard Guérineau et Alfred, complice fameux d'Olivier Ka. Ce dernier propose cette année une alternative au Pictionnary géant qui était devenu au fil du temps un rendez vous incontournable des fins d'escale. Aujourdhui c'est :

à partir d'un début d'histoire, d'une mise en place, d'un cadre vaguement ou très bien délimité, c'est selon, Olivier Ka lance une musique de 3/4 mn pendant laquelle le dessinateur doit trouver l'idée de génie, l'angle d'attaque, la façon de la mettre en œuvre, et la mettre en œuvre !
C'est n'importe quoi, on est bien d'accord. Un truc pour faire souffrir les artistes.

Tirés d'un chapeau, les noms des condamnés se succèdent : Richard Guérineau, Marc Daniau, Christian Cailleaux...

qui cherche...

et qui trouve !




et puis arrive l'immense David Prudhomme

puis Alfred, qui se bat avec sa table et sa maison d'horreur !

et puis lui succèdent Carole Chaix, Nathalie Choux, Régis Lejonc, Claire Franek et enfin Troub's et ses femmes volant vers le sud.

L'impro graphique est un jeu où le dessinateur est tout fragile devant nous, et où l'artiste est immense dans l'accomplissement de son œuvre.

Aucun commentaire: