samedi 17 septembre 2016

Des news de Gradignan

Article de Sud-ouest du 17 septembre par Patrick Faure

Un avenir à redessiner

Denis Lapierre et André Simon, le nouveau et l’ancien président, avaient présenté ensemble l’affiche de l’édition 2015
L’association dédiée à la BD n’organise pas de salon cette année mais reste présente à Lire en poche et auprès des écoliers.

André Simon n'est plus président de Phylactère depuis le début de l'année. Le créateur de l'association qui a déjà organisé, tant au Solarium qu'au Théâtre des quatre saisons, onze Week-end de la BD, a décidé de prendre du recul, lui qui avait aussi beaucoup œuvré aux grands débuts du Salon international de la bande dessinée d'Angoulême.
M. Simon tient toutefois à rester proche de l'association pour continuer d'apporter son expérience. C'est Denis Lapierre, un graphiste publicitaire résidant lui aussi dans la commune, qui lui succède. Il présente les projets de Phylactère.

« Sud Ouest » Une passation de pouvoirs a eu lieu mais vous avez un rythme à entretenir…
Denis Lapierre Cette année, nous n'organisons pas le Week-end de la bande dessinée pour un problème de salle. Et a priori, nous l'organiserons désormais tous les deux ans au Théâtre des quatre saisons. Nous voulons continuer l'œuvre de M. Simon. Cette année, sans le Week-end de la BD, nous maintenons tout de même la journée des scolaires à la médiathèque (vendredi 9 décembre), avec des auteurs qui viendront rencontrer les écoliers de la ville.

D'autres activités sont-elles prévues cette année afin de marquer votre présence ?
À partir de samedi 17 et jusqu'au 30 septembre, nous proposons, à la médiathèque, une exposition de planches et de dessins originaux de cinq auteurs totalement différents du label Flibusk, dont trois sont de Gironde. Moi-même pour le livre-jeunesse, Darici, un Bordelais qui fait de la bande dessinée humoristique, Ben Basso, un illustrateur habitant dans le Médoc, Samuel Ménétrier, un Charentais illustrateur de livres pour la jeunesse, et l'Espagnol Albert Carreres, déjà présent à notre salon d'octobre 2015, qui fait des mangas sur le football.

Vous verra-t-on à nouveau au Salon du livre de poche ?
Oui, puisque l'association y présente une exposition sur les bandes dessinées en petit format préparée par André Simon. Elle présentera tout ce qui s'est fait en petit format, avec la première publication, une BD de 1949. Des livres en petit format pour lesquels de grands auteurs ont travaillé seront montrés. Nous aurons aussi un stand à Lire en poche.

Cette association repose toujours sur une poignée de passionnés ?
Effectivement. Et quand nous n'organisons pas de Week-end BD, il y a quand même du travail toute l'année. L'après André Simon est compliqué à gérer, mais je crois qu'on va y arriver. Là, je m'apprête à partir à Chambéry pour les 40 ans du salon de la bande dessinée. J'y reprendrai des contacts pour l'an prochain, pour la douzième édition du Week-end. Pour ma part, je traîne depuis longtemps dans les festivals. On souffle cette année et nous verrons l'an prochain le travail que cela donne, mais nous sommes toujours motivés à fond.

Aucun commentaire: