samedi 23 juillet 2016

Surfeuse d'argent à Montalivet

Le festival de l'été

organisé au bord de l'eau par BDM33

6 commentaires:

Elouarn a dit…

La BD prend le large à Montalivet
Publié le 18/07/2016 . Mis à jour le par Sudouest.fr
http://www.sudouest.fr/2016/07/18/la-bd-prend-le-large-a-montalivet-2437938-2912.php

Les 12e Estivales de la BD réuniront une trentaine d'auteurs de BD les 23 et 24 juillet à Montalivet, avec une programmation très éclectique en termes...

Les 12e Estivales de la BD réuniront une trentaine d'auteurs de BD les 23 et 24 juillet à Montalivet, avec une programmation très éclectique en termes d'auteurs et de créations présentées (voir site http://www.bdm33.fr).
Pendant ces deux jours, les visiteurs pourront rencontrer dessinateurs et scénaristes, participer à un atelier de dessin, animé par un dessinateur professionnel. Estivales de la BD de Montalivet, par Bandes dessinées en Médoc 33 du 23 juillet au 24 juillet.

BDM33 16, chemin du sable des pins à Jau-Dignac-et-Loirac.
Tél. 06 80 02 92 58

Elouarn a dit…

Estivales de la BD à Montalivet : Tintin et la chasse au trésor
Publié le 18/07/2016 . Mis à jour à 16h40 par Robert Boivinet
http://www.sudouest.fr/2016/07/18/montalivet-capitale-de-la-bd-ce-week-end-2437797-3018.php

Organisées par Bandes dessinées en Médoc 33, les Estivales de la BD prévoient cette année des sacrées têtes d'affiche, une vente aux enchères de collectors et une expo de 100 figurines de Tintin.

Il s'agit d'une manifestation marquante de la saison estivale de Montalivet et même du tout Médoc. Préparées par l'association Bandes dessinées Médoc 33 (BDM 33), les Estivales de la BD figurent d'ailleurs en bonne place au programme des Scènes d'été du département et de la région. Cette douzième édition, qui se déroulera comme d'habitude salle des sports de Montalivet, samedi 23 et dimanche 24 juillet, de 9 heures à 19 heures, réunira 35 invités de marque, scénaristes et dessinateurs français, européens… Et même canadien, sous la présidence d'honneur de Jean-Yves Mitton, présent pour la première fois à Montalivet.
L'homme est un monument de la BD française. Né à Toulouse en 1945, la liste de ses albums à succès est plus longue que le bras. De Vae Victis ! aux Survivants de l'Atlantique et Messalina, il a aussi collaboré à « Spirou », « Mickey » ou « Pif Gadget » !

Sont également à l'honneur cette année, Jean-Louis Tripp, un auteur franco-canadien rarement présent en France, Francis Bergèse, qui est une référence dans la BD d'aventure aérienne et Élise Griffon, venue de « Charlie Hebdo », qui présentera son premier album, Peau neuve.

Un riche programme
Les Estivales de la BD, ce sont donc les rencontres avec les auteurs et les expositions de leurs œuvres, mais aussi, pendant deux jours, de nombreuses autres activités. Il y aura aussi des expositions : 100 figurines de Tintin par Bernard Bonnel, une autre de Valmy, une troisième des travaux d'élèves de collèges en partenariat avec BDM 33, ainsi que des ateliers de création animés par Strom. Le stand BDM 33 présentera les réalisations de l'association qui organise aussi une vente aux enchères de dessins originaux et une grande chasse au trésor BD dans Montalivet.

Les auteurs présents dédicaceront leurs albums de 10 heures à 12 h 30 et de 15 à 18 heures.
Entrée : 2 euros, gratuit pour les enfants de moins de 16 ans.

Elouarn a dit…

La bande dessinée célébrée à Montalivet
Par Emilien Gomez à lesparre@sudouest.fr. Publié le 22/07/2016.
http://www.sudouest.fr/2016/07/22/la-bande-dessinee-celebree-a-montalivet-2443185-790.php

Une trentaine d’auteurs seront présents à Montalivet pour dédicacer leurs albums lors de la 12e édition des Estivales de la BD.

Ce week-end, les amoureux de bandes dessinées girondins se rendront pour la plupart en Médoc. À l'initiative de l'association Bandes dessinées Médoc 33 (BDM 33), la salle des sports de Montalivet accueille la 12e édition des Estivales de la BD, un événement majeur dans le milieu du 9e art.

Entre samedi et dimanche (de 9 heures à 19 heures), 35 scénaristes et dessinateurs français, européens et canadien avec la présidence d'honneur de Jean-Yves Mitton, seront présents pour des échanges et des dédicaces.

Des activités diverses
Cette année, Jean-Louis Tripp, un auteur franco-canadien rarement présent dans l'Hexagone, Francis Bergèse, référence dans la BD d'aventure, et Élise Griffon, de « Charlie Hebdo » et qui présentera son premier album, « Peau neuve », seront mis à l'honneur. Pendant deux jours, de nombreuses activités seront proposées, comme une exposition de 100 figurines de Tintin par Bernard Bonnel.

Les auteurs présents dédicaceront leurs albums de 10 heures à 12 h 30 et de 15 à 18 heures. Entrée : 2 euros, gratuit pour les enfants de moins de 16 ans. http://www.bdm33.fr

Elouarn a dit…

Marie Gloris, scénariste de BD et militante
Publié le 22/07/2016. Mis à jour le par Robert Boivinet.
http://www.sudouest.fr/2016/07/22/marie-gloris-scenariste-de-bd-et-militante-2443045-3018.php

La créatrice de bandes dessinées est invitée aux Estivales de la BD ce week-end. Elle milite également pour l’égalité des sexes dans ce domaine. Rencontre.

Marie Gloris Bardiaux-Vaïente, scénariste de bande dessinée, était la dernière invitée des Resto BD organisés par l'association Bandes dessinées Médoc 33 (BDM 33). L'occasion pour ses adhérents de mieux connaître le parcours de cette toute jeune « quadra » qui, d'abord professeur des écoles, et maman de trois enfants, est devenue doctorante avec une thèse d'histoire contemporaine sur la question de l'abolition de la peine de mort en Europe. Un sujet qui traduit le degré d'engagement de l'artiste.
Quant à son arrivée dans le monde de la bande dessinée, elle le doit « en partie » à son mari Thierry, lui-même scénariste reconnu dans ce milieu. C'est pour ses compétences d'historienne que Thierry lui a proposé de travailler avec lui sur le diptyque « Isabelle, la Louve de France » dont le deuxième album vient de paraître, Marie se chargeant des recherches historiques pointues ainsi que de la constitution de l'équipe.
Non sans avoir « donné sa patte à l'histoire, Thierry avait souhaité avoir un regard féminin permanent sur le personnage d'Isabelle », explique-t-elle. Mais Marie Gloris vole aussi de ses propres ailes, avec sa participation à « La Revue dessinée » (une parution trimestrielle, mêlant reportages et BD), à la rédaction des dossiers historiques présentant chaque titre de la série « Champs d'honneur »… et bien d'autres projets en vue.

Marie Gloris, l'engagée
Militante contre la peine de mort, mais aussi « vent debout » pour une meilleure représentation des femmes dans le monde de la BD et plus largement dans la société « tout court ».
Il y a deux ans, Marie Gloris et quelques consœurs avaient monté le Collectif des créatrices de bandes dessinées contre le sexisme, un organe de veille en quelque sorte. Et quand en début d'année, a été communiquée la liste des 30 nommés pour le Grand Prix du festival d'Angoulême, c'était le tollé. Marie Gloris raconte : « Quand j'ai reçu le message annonçant les nommés au Grand Prix, j'ai fait un bon sur ma chaise. J'ai vu tout de suite les noms des 30 nommés et il y avait zéro femme. La douche froide. Parce que lorsqu'on passe à zéro, c'est une négation totale, alors que les femmes représentent 27 % des autrices de BD ! ». Un scandale médiatisé et réparé en partie avec le soutien de quelques confrères.

Marie Gloris participera aux Estivales de la BD organisées par BDM 33 ce week-end, sur l'espace du stade Stéphane-Duolé à Montalivet.

Elouarn a dit…

Bande dessinée : Élise Griffon a publié un premier album inspiré par un été en Médoc
Publié le 25/07/2016 . Mis à jour à 08h35 par Robert Boivinet
La jeune dessinatrice est venu présenter, dans sa ville d’inspiration, un premier album paru chez Delcourt.

Elle est parisienne, elle a 38 ans et elle vient de publier son premier album Peau neuve. Qu'elle présentait ce week-end aux Estivales de la BD.

Mais Élise Griffon est loin d'être une débutante ! Ses premières armes, elle les a fournies à « Charlie Hebdo », comme dessinatrice de presse auprès de Cabu et de Charb. Elle a aussi réalisé de nombreux story-boards pour des publicités et des cours métrages, ainsi que des illustrations de BD.

Et puis, il y a le Médoc dont elle se sent si proche et où elle revient chaque été. Avec Peau Neuve, ce premier album qu'elle réalise entièrement, Élise Griffon plonge avec délice dans la nostalgie d'un bel été 1990 vécu à Montalivet, sur un modèle de séjour plutôt atypique, celui du naturisme.
La rédaction vous conseille

Avec délicatesse, elle décrit cette saison qui marque pour son héroïne (son double ?) un passage entre l'enfance et l'adolescence. Ce moment où les corps changent, le sien et la vision qu'elle a sur celui des autres, où la nudité, devient motif de désir et de gêne. Un coup d'essai... et un coup de maître!

Peau Neuve d'Élise Griffon, éditions Delcourt. 15,95 € en librairie. www.editions-delcourt.fr

Elouarn a dit…

Estivales de la BD à Montalivet : rendez-vous à succès pour les bédéphiles
Publié le 25/07/2016 . Mis à jour à 10h05 par Robert Boivinet

Les Estivales de la BD qui ont eu lieu ce week-end ont été l’occasion pour les amateurs du neuvième art de partir à la rencontre d’auteurs et de dessinateurs prestigieux.

Réalisée par l'association BDM 33 (Bandes dessinées en Médoc 33), en étroite collaboration avec la municipalité, la 12e édition des Estivales de la BD s'est déroulée pendant tout ce week-end. L'événement a à nouveau connu un franc succès et se confirme comme une des manifestations les plus attendues de l'été en Médoc.

Une véritable fête pour tous les amoureux de ce genre littéraire, que n'ont pas manqué d'honorer de leur présence nombre d'élus. Ainsi, la députée Pascale Got ; le conseiller régional Jean-Jacques Corsans ; la conseillère départementale Sonia Colemyn et le maire de Vendays Montalivet, Pierre Bournel, tous réunis autour de Maurice Gourbière, président de l'association et de son équipe.

Une occasion saisie par chacun pour féliciter et soutenir BDM 33 dans toutes ses activités organisées dans l'année en faveur des scolaires, des jeunes et même des adultes. À l'exemple notamment de l'exposition des travaux réalisés par les élèves de plusieurs établissements scolaires dans le cadre d'un projet pédagogique, ou encore le projet humanitaire mené avec l'association les Nez rouges pour réaliser une BD dont le produit de la vente sera dirigé vers des enfants hospitalisés de longue durée.

Un riche plateau d'invités
Pour sa douzième édition, BDM 33 avait confié la présidence de la manifestation, et la réalisation de l'affiche à Jean-Yves Mitton, qui revient pour la seconde fois à Montalivet avec un plaisir évident. Ce monument de la BD française, né à Toulouse en 1945, dont la liste des albums à succès est plus longue que le bras.

Après s'être aiguisé le pinceau sur Pim Pam Poum, Oum le Dauphin ou Blek le Roc dans Kiwi et collaboré au « Journal de Mickey » ou « Spirou », il se lance dans la longue saga Vae Victis inspirée de la Guerre des Gaules qui lui vaut le Prix « Bulle d'or 1996 ». Puis ce sont les séries à succès des Survivants de l'Atlantique, des Chroniques Barbares, de Quetzalcoatl, de Messalina

Autour de lui, un plateau de haute tenue avec plus de trente scénaristes et dessinateurs venus de toute la France et d'au-delà.

Les 12e Estivales, un grand week-end pour les bédéphiles et une fête pour les adhérents de BDM 33 qui ont pu côtoyer longuement et en toute simplicité tous ces artistes.