mercredi 16 mars 2016

Les femmes dans la BD : mauvais genre !

Rencontre débat à la machine à lire
proposée par l’association Mediactuellesles Ateliers de l’égalité.

Le fait qu’aucune femme ne figure parmi les 30 auteurs sélectionnés initialement pour le grand prix du Festival international de bande dessinée d’Angoulême a suscité l’indignation, largement reprise par les medias, de dessinatrices réunies au sein du Collectif des créatrices de bande dessinée contre le sexisme.
Devant l’ampleur prise par la contestation, les organisateurs ont fait marche arrière. Comment expliquer une telle décision alors qu’elles représentent aujourd’hui 250 auteurs francophones? Ce choix initial questionne sur la place de la femme dans le monde de la bande dessinée, sur ses rapports avec l’univers professionnel et artistique. Doit-on y voir un signe de sexisme, un maintien de la domination masculine ?

Comment le monde des bulles se comporte-t-il avec ses créatrices ? Tel est le débat proposé et animé par la présidente de l’association Mediactuelles-les Ateliers de l’égalité, Marie-Christine Lipani, par ailleurs chercheuse à l’UBA-MICA, qui se mobilise pour promouvoir et défendre l’égalité professionnelle femmes-hommes au sein de la société. En présence d’auteures et d’éditeurs.

Aucun commentaire: