vendredi 28 novembre 2014

Carte blanche Amalric-Cléau

6 films choisis par Mathieu Amalric et Stéphanie Cléau dont La chambre bleue, projection en leur présence

1 commentaire:

Elouarn a dit…

sud ouest du 21/11 par Christine Morice
Amalric en guest-star
L’artiste rencontrera le public la semaine prochaine lors d’une programmation qui mêle théâtre et ciné.

Récemment rénové, le pôle culturel des Colonnes n'en finit pas de faire son show. Après la rentrée du cinéma, fin octobre, c'est au tour des spectacles de fêter la reprise. Ainsi, du jeudi 27 novembre au dimanche 30, l'établissement public de coopération culturelle (EPCC) Le Carré-Les Colonnes propose-t-il différents rendez-vous au public, dont certains sont gratuits.

« Nous voulons montrer toutes les facettes de ce pôle culturel, faire venir les familles, donner l'occasion à tous d'aller au spectacle, même à ceux qui n'en ont pas l'habitude » se réjouit Sylvie Violan, la directrice. « Nous souhaitons créer un véritable foisonnement culturel mêlant théâtre et cinéma sans oublier l'exposition de l'auteur de bande dessinée Blutch, à la médiathèque. Lequel sera en dédicace le samedi 29 novembre, à 11 h 30 ».

La Chambre bleue
Les trois coups de ce grand week-end baptisé « Beautifhall ! » en référence au nouveau hall des Colonnes, seront donnés jeudi soir, dans un décor de « surprise-partie artistique ».
Ils correspondent avec l'arrivée du comédien et réalisateur Mathieu Amalric qui est en quelque sorte la vedette de la manifestation. C'est à lui, en effet, ainsi qu'à la comédienne metteur en scène Stéphanie Cléau, que Le Carré-Les Colonnes a donné carte blanche pour « proposer une sélection de films où la création cinématographique flirte avec le théâtre ». Cette programmation va s'étaler jusqu'au 6 décembre (avec Smoking/No Smoking d'Alain Resnais, L'impossible monsieur Bébé d'Howard Hawks ou encore All that Jazz de Bob Fosse).
Jeudi soir, Mathieu Amalric viendra à la rencontre du public blanquefortais à l'occasion de la projection de son film La Chambre bleue à 20 h 30. Il s'agit d'une adaptation d'un roman de Georges Simenon sortie au printemps, dans lequel il est également acteur.

« Le moral des ménages »
Les jours suivants, les spectateurs retrouveront Mathieu Amalric sur les planches, dans la pièce adaptée cette fois-ci du roman d'Éric Reinhardt, Le moral des ménages, mis en scène par Stéphanie Cléau. La pièce sera donnée le vendredi 28 à 21 heures, le samedi 29 à 20 heures et le dimanche 30 à 17 heures (1). À noter que Blutch est associé à ces représentations puisqu'il a réalisé des dessins qui seront projetés pendant le spectacle.

Le vendredi, trois représentations gratuites sont annoncées entre 19 heures et 21 heures. Il s'agit, tout d'abord, d'une visite guidée des lieux par la danseuse et chorégraphe Laure Terrier de la Compagnie Jeanne Simone. La même qui avait proposé, durant les travaux, ses Carnets de chantier.

Serge et Lucette
La compagnie Opus, qui mettra de l'ambiance à sa manière, interviendra dans le cadre d'un happening artistique intitulé Théâtre invisible et de connivence qui ne devrait pas être triste. Enfin, la compagnie La Martingale sera également de la partie de cette soirée inaugurale. Elle se produira au moment du cocktail qui sera servi pour la circonstance.
Le lendemain, samedi, on retrouvera les comédiens de la compagnie Opus, spécialisés dans les apparitions inopinées, sur le marché, où ils tiendront un stand et viendront « parler du pays » aux badauds.
Serge et Lucette seront également au cœur d'un autre spectacle, en forme de loto, proposé à 18 h 30 dans le hall du pôle culturel. Il s'agit de « Tombola », une représentation d'une heure, gratuite et destinée à tous les publics.